Greenwashing

Shell, après BP, annonce de grosses dépréciations dans ses actifs de production de pétrole. Les deux compagnies justifient ces dépréciations par le début de la fin du pétrole et un verdissement de leurs politiques.

Pourquoi déprécier si fortement ?

Triple avantage:

Profiter du choc de la pandémie pour nettoyer leur bilan. Tout actif déprécié n’aura plus à être amorti dans le futur et le coût par baril est donc plus bas.

Préparer à une éventuelle baisse du dividende (Shell l’a déjà annoncée).

Paraître écolo.

Mais elles ne ferment pas leurs champs, et leurs capacités de production restent intactes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s